CANICULE ET FORTES CHALEURS : BONS REFLEXES

Publié le par JEEP

Comment définir la canicule ?

Notre santé peut se trouver en danger quand ces trois paramètres sont réunis :  il fait très chaud, la nuit la température ne descend pas suffisamment et cela dure au moins trois jours.

 

Quels sont les risques majeurs ? 

  • Personne âgée le corps transpire peu et il a du mal à se maintenir à 37°C. C’est pourquoi la température du corps peut alors augmenter : on risque le coup de chaleur (hyperthermie – température supérieure à 40° avec altération de la conscience).
  • Enfant et adulte : le corps transpire beaucoup pour se maintenir à la bonne température.  On perd de l’eau et on risque la déshydratation.

 

Quelles sont les personnes à risques ?

  • les personnes âgées de plus de 65 ans ;
  • les nourrissons et les enfants, notamment de moins de 4 ans ;
  • les femmes enceintes ;
  • les travailleurs manuels, travaillant notamment à l’extérieur et les personnes pratiquant une activité sportive en plein air.                                                                                  Mais d’autres personnes peuvent être concernées : les personnes malades, alitées, en fauteuil, en grande précarité, inconscientes du danger…..

 

Des bons réflexes à développer

1 : Le premier bon réflexe sera de rechercher la fraîcheur

Dans la journée : Fermer les volets, mouiller un linge et le placer devant une fenêtre ouverte, placer un ventilateur…                                                                                         Avant d’aller se coucher :  Prendre une douche  fraîche (pas glacée), éventuellement placer des linges légèrement humides sur les jambes, . Eteindre les lumières !!! !

2 : Le deuxième bon réflexe sera d’adapter son alimentation ? :

Faire une large place aux crudités légumes, aux fruits frais et aqueux ( tenir compte de la saisonnalité et des circuits courts), penser aussi aux soupes froides, aux jus de légumes…. …

3 : Le troisième bon réflexe sera de boire

Boire régulièrement et par petites gorgées. En priorité de l’eau !!! Si vous avez eu très chaud, boire un verre d’eau fraîche ( pas glacée) à petites gorgées  afin d’éviter à votre organisme les chocs thermiques.

Sauf contre-indication médicale, boire 1,5L d’eau par jour est suffisant pour garder une bonne hydratation corporelle, surtout pour les personnes âgées. On fera boire les petits enfants en leur donnant régulièrement (toutes les 1/2H) de petites quantités de liquide.

Chez les personnes qui ont des difficultés à boire, on peut leur faire consommer des fruits à forte teneur en eau (pastèque, melon, prune, agrumes) et des crudités (tomate, concombre, selon leur tolérance). le but est d’ éviter de perdre les sels minéraux. 

Dans tous les cas, les personnes fragiles ( jeunes enfants, personnes âgées…) peuvent prendre du plasma marin de Quinton en isotonique.pour éviter les pertes minérales.

4 : Le quatrième bon réflexe sera d’adapter sa tenue vestimentaire :

Choisir des vêtements permettant de limiter l’augmentation de la chaleur corporelle  ( vêtements amples, des couleurs claires…) et se protéger ( casquette, chapeau…)

 

Cas particuliers : Attention aux personnes fragiles !

Chez le bébé,  les risques de déshydratation et  coup de chaleur  sont majorés

  • Le faire boire  régulièrement par petites gorgées
  • Humidifier son corps avec des linges humides, brumisateurs, bains (frais, pas glacé)
  •  Laisser bébé au frais et donc éviter de le sortir aux heures les plus chaudes,
  • Etre vigilant sur les signes qui annoncent un coup de chaleur :  fièvre,  pâleur,  somnolence ou  agitation inhabituelle,  soif intense avec une perte de poids.            Que faire ? Il faut alors le rafraîchir, lui donner à boire immédiatement et régulièrement et faire baisser la température. Si malgré tout la fièvre persiste ou augmente jusqu’à 40°C, ou que l’on observe des troubles de la conscience, d’un refus ou d’une impossibilité de boire, d’une coloration anormale de la peau, il faut d’urgence consulter ou appeler le 15 (SAMU).

Les personnes âgées /ou handicapées sont elles aussi les premières cibles de la canicule

  • Faire boire régulièrement de l’eau, sans attendre qu’ils réclament car les personnes âgées ont perdu la sensation de soif.  Humidifier plusieurs fois par jour leur peau. (linge humide ou brumisateur pour mouiller le visage, le cou, les jambes ou les avant-bras) ou prendre des douches ou des bains avec une eau fraîche mais jamais glacée.
  • Choisir des lieux climatisés (centre commerciaux, cinéma …) pour vos sorties mais  attention toutefois à l’excès de climatisation car le changement brutal entre le froid et le chaud peut  affaiblir (rhume, coup de froid etc…) les personnes fragiles.
  • Pour les personnes souvent assises ou alitées, attention aux matelas et chaises en plastique qui font transpirer. N’hésitez pas à y glisser une serviette en coton.
  • Certains médicaments peuvent  favoriser la déshydratation. Consulter son médecin
  • Bon à savoir : Associer une cure de vitamine C ( 200 mg/jour) au plasma marin de Quinton en isotonique ( 1 à 2 ampoules/jour) peut aider très favorablement les personnes âgées en période de canicule

Gestes d’urgence

• Coups de chaleur : hyperthermie supérieure à 40° sans sudation, rougeur de la face, nausées, vomissements, maux de tête et soif intense, perte de connaissance...             Conduite à tenir : Position horizontale, avec la tête plus basse,  transport dans un endroit aéré et desserrer les habits pouvant faire obstacle à la transpiration. Réhydratation progressive en donnant de petites gorgées d'eau régulièrement. Consulter un médecin

• Déshydratation :  avis médical et on peut donner des solutés de réhydratation (en pharmacie) ou le plasma de Quinton en isotonique ! A défaut, se confectionner  cette boisson réhydratante : 1 litre eau ou thé + 2 CS de sucre ou miel + ¼ CC de sel + éventuellement du jus d'orange

 

                                                                            Jean-Pierre CINIER

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article